Que faire des déchets non recyclables ?

déchets non recyclables

De nombreuses personnes s’intéressent des déchets non recyclables, à la manière de les traiter et à toutes les dynamiques qui les entourent. Mais on parle rarement de gros objets qui ne peuvent pas être recyclés, et il n’y a actuellement aucune filière de recyclage dédiée. Que deviendront-ils à la fin ?

Quels sont les déchets non recyclables ?

À la maison, les déchets non recyclables sont toutes les ordures que vous jetez dans les ordures ménagères. Il s’agit généralement d’emballages alimentaires souillés, de couches et même de peaux de fruits et de légumes. Contrairement au carton, au papier ou au verre, ces différents éléments ne font pas l’objet d’une récolte propre à la ville. Par conséquent, les utilisateurs doivent les laisser dans les ordures ménagères, ils ne pourront pas être recyclés. Veuillez noter : les instructions de recyclage sont différentes pour toutes les régions.

En ce sens, la répartition des ordures dans chaque poubelle est une norme de mesure unique pour chaque ville. De plus, si certains déchets (comme les pots de yaourt) appartiennent aux ordures ménagères dans certaines villes, ils peuvent appartenir à la catégorie des produits recyclables ailleurs. Bref, avant de définir un objet comme « déchet non recyclable », il faut comprendre les règles de tri à la maison, car les erreurs sont encore très fréquentes dans ce domaine !

Comment traiter ces déchets ménagers non recyclables ?

Adopter le bon geste., jetez ces déchets non recyclables dans la poubelle grise ou le sac noir. Cependant, veuillez noter que toutes les régions n’ont pas les mêmes instructions de classification. En ce sens, la répartition des ordures dans chaque poubelle est une norme de mesure unique pour chaque ville. Par exemple, certains déchets comme les canettes de yaourt font partie des déchets ménagers dans certaines villes, alors que dans d’autres villes, ils peuvent appartenir à la catégorie des produits recyclables.

De même, si vous habitez dans des logements collectifs et des centres anciens qui ne peuvent pas bénéficier des bacs verts, vous trouverez également des déchets de cuisine (épluchures de légumes, épluchures de fruits, restes d’aliments).

Comment réduire nos déchets non recyclables ?

Comme cela pose plusieurs problèmes écologiques, les déchets non recyclables devraient être réduits au minimum. Pour cette raison, il est recommandé aux individus de changer simplement certaines habitudes de consommation. D’une manière générale, il faut veiller à utiliser chaque jour des produits avec le moins d’emballages possible. Par exemple, s’il y a les mêmes substituts et moins de plastique, cela n’a pas de sens d’acheter un tube de dentifrice avec un carton sur le dessus ou un produit emballé séparément.

Vous pouvez également apprendre à fabriquer vos propres articles ménagers et à les verser dans des contenants réutilisables ou demander à la location benne 77 de les recycler pour éviter de jeter une boîte de bidons à lessive, de liquide vaisselle ou de détergent chaque semaine. Afin de limiter les déchets électriques potentiellement dangereux, toutes les pièces de la maison ne doivent installer que des ampoules LED de faible puissance et n’utiliser que des piles rechargeables. Enfin, au quotidien, si vous avez le moindre doute sur l’avenir des poubelles, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mairie pour éviter les erreurs de classement et favoriser au maximum le recyclage.